Quel soutien gorge d’allaitement choisir pour les premiers jours ?

Pour la valise maternité, n’achetez pas plus de 2 ou 3 soutien-gorges d’allaitement (ou brassière d’allaitement ou caraco d’allaitement ou un mix des trois). Une brassière sans fermeture à crochet dans le dos sera plus confortable pour la nuit.

Pendant les 3 ou 4 premières semaines d'allaitement, la cage thoracique pourra être encore un peu élargie et la poitrine provisoirement gonflée. Cependant, chez la majorité des femmes, après l'accouchement la cage thoracique reviendra assez vite à la taille (circonférence) du début de grossesse.

Vous aurez votre montée de lait. Vos seins pourront être tendus et vous pourrez avoir le sentiment qu’ils sont « devenus énormes ». Vous pourrez avoir les seins et les mamelons plus sensibles. Pour le début de l’allaitement nous vous conseillons une lingerie particulièrement douce, confortable et extensible, comme par exemple : la brassière d’allaitement Medela. Cette brassière d’allaitement est tout aussi indiquée pour dormir. Un soutien-gorge d'allaitement adapté à plusieurs profondeurs de bonnet et avec différents niveaux de crochets au dos, est très pratique et confortable pour la montée de lait et les premières semaines.

Le caraco d’allaitement peut aussi être une bonne solution. Leurs bonnets sont extensibles et ils peuvent couvrir deux tailles (par exemple 38/40). Leur matière en bambou est très agréable à porter et ils peuvent être très confortables pour la nuit, sous un pyjama en hiver, où à la place d’un pyjama en été.

Pourquoi ?

Parce que contrairement aux idées reçues, le 100% coton n’est forcément ni plus confortable, ni plus pratique en ce qui concerne le soutien-gorge d’allaitement. Des matières comme la microfibre ou l’élasthanne dans la composition du tissu permettent au soutien-gorge de s’adapter efficacement aux changements de volume de votre poitrine. Les soutien-gorges d’allaitement avec ces tissus sont doux au toucher et offrent un confort inégalable au quotidien. Vous pourrez accommoder facilement des coussinets d’allaitement lavables ou jetables à l’intérieur.

La microfibre, par exemple, sèche 2 fois plus vite que coton, ce qui est particulièrement intéressant pour une zone susceptible d’être mouillée par les fuites de lait (Pour éviter les gerçures, il faut éviter l’humidité et la macération).

Ces soutien-gorges d’allaitement ont aussi une bonne durabilité et sont d’un entretien facile. Un atout majeur, car au début de l’allaitement il est important d’avoir un soutien-gorge qui se lave facilement, sèche rapidement et qui ne s’abime pas après quelques jours d’utilisation.

Leur extensibilité accommode deux ou trois tailles de bonnet et les changements de votre poitrine en cours de la journée.

Le modèle de soutien-gorge d'allaitement Emma, par exemple a 95% de coton supima (connu comme un des plus doux au monde) et seulement 5% lycra pour permettre  d'accomoder des bonnets allant du B au E.