Le peau à peau maman et bébé

La méthode peau-à-peau

La méthode peau-à-peau ou méthode kangourou a été développée en Amérique du sud depuis une trentaine d’années. Elle est née en Colombie en 1979 et avait comme objectif (pour pallier au manque de ressources technologiques en service de néonatologie pour les bébés prématurés) d’éviter l’arrêt rapide de l’allaitement maternel et de lutter contre les infections croisées et le désengagent maternel vis-à-vis de leurs bébés. Les bons résultats obtenus par cette méthode avec les bébés prématurés et son coût réduit ont œuvré pour le développement du peau-à-peau, avec l’aide de l’unicef, dans les pays plus pauvres aussi bien qu’en Europe.

La méthode kangourou préconise que maman et bébé préma passent le plus de temps possible ensemble. Maman et bébé restent en contact peau contre peau enveloppés par  un bandeau. Le bébé est en position verticale, sur la poitrine de sa maman.

Depuis les années 90, le peau-à-peau maman et bébé est recommandé dans un nombre grandissant maternités brésiliennes, spécialement pour les bébés nés avec moins de 2,5 kg.

Parmi les avantages du peau-à-peau pour le bébé préma, mais aussi pour le bébé né à terme (Venancio, Almeida, Kangaroo Mother Care: scientific evidences and impact on breastfeeding, 2004) :

•    La « colonisation » du bébé par la « flore bactérienne de sa maman », ce qui diminue le risque d’une infection nosocomiale. Le bébé naît complètement stérile, sans défenses immunitaires. En contact peau à peau, il va s’enrichir de la flore bactérienne de sa maman ou de son papa grâce au contact direct avec leur peau.
•    Meilleur thermorégulation du bébé. En peau-à-peau, le bébé retrouve la température (37 C) du ventre maternel et surtout, sa température reste constante.
•    Respiration plus rythmé, avec moins d’épisodes d’apnée. Les phases de sommeil calme sont plus longues en peau à peau, ce qui lui permet de mieux récupérer. Il respire plus facilement, et le petit cœur du bébé bat plus régulièrement.
•    Amélioration du développement neuropsychologique du nouveau-né.
•    Renforcement du lien affectif mère-enfant.
•    Allaitement favorisé et plus long.

Le contact intime entre maman et bébé joue positivement dans le développement psycho-émotionnel du bébé. Le sens du toucher se développe tôt chez l’humain. Le peau-à-peau peut stimuler la libération d’ocytocine  et rendre la maman plus heureuse et de meilleure humeur, ce qui facilite le contact avec son bébé. D’ailleurs les mamans qui font du peau-à-peau ont tendance à se sentir plus confiantes et plus compétentes vis-à-vis à leur bébé. Elles perçoivent mieux le comportement du bébé. Par rapport aux autres, les bébés en peau-à-peau pleurent moins à 6 mois, (Ludington-Hoe SM, Hadeed AJ, Anderson GC. Physiologic, responses to skin-to-skin contact in hospitalized premature infants. J Perinatol. 1991;11:19-24.).

Il faut se rappeler que l’ocytocine est l’hormone de l’amour. L’ocytocine a aussi un effet anti-stress pour maman et bébé.

Physiologiquement, l’allaitement maternel aurait la fonction de nourrir bébé, mais principalement une fonction affective importante qui est d’assurer un contact sensoriel fréquent et intime entre maman et bébé (Harry Harlow).

Pour la coordinatrice de la banque de lait maternel d’une maternité brésilienne(1) - (1)Hopital d’enfants et maternité Alzir Bernardino Alves (à Vila Velha) -  le peau-à-peau est agréable pour la maman et le bébé. L’allaitement est par ailleurs stimulé et le nouveau-né reste mieux protégé.

Peau à peau Photos : Nestor Müller / Secom Mère : Danielle Silva, Brésil

 

Bébé prématuré Bébé préma dans son hamac (photo : Maternité Santa Casa de Franca, Brésil)

 

Les bénéfices du peau-à-peau pour tous les nouveau-nés

Depuis 1992, l’Organisation Mondiale de la Santé et l’Unicef décernent le label "Hôpital Ami des Bébés". L’objectif de l'Initiative Hôpital Ami des Bébés (IHAB) est de mettre en place des pratiques hospitalières favorisant le respect des besoins et des rythmes du nouveau-né, afin d’améliorer son accueil.

L’équipe d'un service « Ami des Bébés » favorise la proximité mère-enfant d’une part, et encourage, accompagne et protège l’allaitement maternel d’autre part. Le peau-à-peau maman et bébé est un des piliers pour atteindre ces objectifs. Il favorise le lien précoce entre la mère et l’enfant, au même titre que l’allaitement maternel.
Faire du peau-à-peau suite à l’accouchement et proposer une première tétée en salle de naissance sont des gestes importants qui aident votre enfant, qu’il soit prématuré ou né à terme, à vivre en douceur la transition entre le ventre maternel et le monde extérieur. Sur sa maman ou son papa, le nouveau-né retrouve des sensations intra-utérines. Il entend le battement du cœur de papa ou maman, il est au chaud, il est bercé comme il l’était par le liquide amniotique. Ce contact peau-à-peau, procure des  sensations agréables pour le nouveau né et ses parents.

Le peau-à-peau est proposé juste après l’accouchement, dès que l’équipe soignante a vérifié que tout se passe bien pour maman et bébé. En général le peau-à-peau est proposé à la maman, mais le papa peut prendre le relais s’il le désire ou si la maman est indisponible.  Maman et bébé peuvent rester en peau-à-peau toute la période de repos dans la salle de naissance.

Questions communes sur le peau-à-peau maman et bébé ou papa et bébé

Le peau-à-peau avec des jumeaux est trop compliqué ?

Il est tout à fait possible de faire du peau-à-peau avec des enfants jumeaux, contrairement à ce qu’on pourrait penser. D’ailleurs chez Mama-Wear nous avons trouvé un modèle de bandeau peau-à-peau spécifiquement conçu pour les bébés de petit poids jumeaux.

Peau à peau jumeaux

 

Combien d’heures par jour je peux faire du peau-à-peau ?

En ce qui concerne le peau-à-peau, plus vous pouvez le faire, mieux c’est. Par contre si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas rester longtemps en peau-à-peau, on peut penser que 20 minutes par jour c’est déjà mieux que rien.

L’idéal est de faire au moins 2 heures en continu, ce qui permet au bébé de s’endormir contre vous et de se réveiller tranquillement. Si vous enlevez le bébé de sa position confortable (odeur, chaleur, bercement) pour le placer dans un berceau, certains risquent de se réveiller suite au changement de température dès que vous le sortez du bandeau ou du t-shirt. C’est pourquoi les vêtements spécifiquement conçus pour le peau-à-peau sont très utiles pour les parents qui souhaitent faire du peau-à-peau. Placés dans un t-shirt dédié, le bébé reste dans sa position et le parent a les mains libres et la possibilité de se déplacer dans un cadre hospitalier ou résidentiel.

Quelle est la position du bébé pendant le peau-à-peau ?

Le bébé est installé en position verticale sur la poitrine, entre les seins de sa maman, en position grenouille. La tête du bébé est tournée et le bébé doit avoir toujours les voies respiratoires dégagées. Le bébé reste à bonne hauteur pour recevoir des bisous.

Peau à peau Bébé à la hauteur des bisous, avec bandeau peau-à-peau (photo : Unimed, Brésil)

Le bébé reste en position physiologique pendant le peau-à-peau. Eviter les postures en extension.

La position physiologique est celle qui suit la courbe naturelle du bébé. La position naturelle d’un nouveau-né est courbé avec les jambes en grenouille et les pieds « flex ». Son dos est arrondi, le bassin basculé en avant, les jambes écartées et montantes (comme une grenouille) et les genoux plus haut que les hanches. Les bébés nouveau-nés ne doivent pas avoir les jambes écartées car leurs hanches ne sont pas encore  prêtes pour cette position, il faut respecter la position qu’ils avaient dans le ventre de la maman, qui est celle qui leur semble plus confortable et sûre.

Position peau à peau

Photo : Nicole Rudolf


Qui peut faire du peau-à-peau ? Le frère ou la sœur ?

Si l’enfant est assez  âgé pour comprendre ce qui est attendu de lui (idéalement il reste en position semi-assise avec le bébé), un enfant peut tout à faire rester en peau-à-peau avec sa petite sœur ou son petit frère, s’il le souhaite et s’il apprécie. Les personnes du même foyer (papa, frères, sœurs) peuvent partager des bons moments de peau-à-peau avec le bébé.

Puis-je faire du peau-à-peau si mon bébé a de la fièvre ?

Le peau-à-peau réchauffe le bébé s’il a une température plus basse que sa maman. Par le même mécanisme de compensation  thermique, le bébé transférera sa température à sa maman s’il est plus chaud qu’elle. Il est donc possible de faire du peau-à-peau avec un enfant fiévreux (en dehors du moment de la naissance). Attention cependant à ce que ce ne soit pas une fièvre liée à une infection grave.

Les vêtements et bandeaux peau-à-peau chez Mama-Wear

Conscients de l’importance du peau-à-peau pour les bébés et leurs mamans (pour de nombreuses mamans,  le souvenir le plus émouvant de l’accouchement reste l’accueil de bébé contre leur peau), nous avons déniché des produits spécifiques pour cette pratique.

Les avantages des vêtements peau-à-peau sont nombreux les principaux étant :
-    Sécurité et confort pendant le peau-à-peau (assez de place pour le bébé, le bébé est ténu contre sa maman et ne glisse pas)
-    Possibilité (selon les modèles) d’utiliser comme vêtement de portage (possibilité de se déplacer avec bébé chez vous pendant qu’il est en peau-à-peau)
-    Allaitement favorisé et discret. Bébé se nourrit facilement dans son bandeau peau-à-peau Minilou. Les t-shirts peau-à-peau continuent à être d’excellents vêtements d’allaitement même quand le bébé est trop grand pour profiter du peau-à-peau.


Peau à peau

Pour plus d’information :
http://apps.who.int/rhl/newborn/hsguide2/fr/index.html
http://www.psychologies.com/Famille/Maternite/Bebe/Articles-et-Dossiers/Naissance-le-peau-a-peau

Pour télécharger le guide gratuit de l’OMS :
http://whqlibdoc.who.int/publications/2004/9242590355.pdf

La posture physiologique du bébé en peau-à-peau et écharpe de portage :
http://www.bobafamily.com/blog/2010/09/20/strollers-baby-carriers-and-infant-stress/?sms_ss=facebook&at_xt=4d5d7fc2805891e5,1